Intensité d'Emission de Gaz à Effet de Serre


  • Code : GHG
  • Description : Quantité émise de gaz à effet de serre par unité de valeur
  • Unité par défaut : En gramme de CO2 équivalent par euro (gCO2e/€)

ENJEUX

logo

Les gaz à effet de serre proviennent majoritairement de la combustion des combustibles fossiles. Ils s’accumulent dans l’atmosphère et sont à l’origine d’un dérèglement climatique ayant des conséquences notables sur :

  • L’écologie :

    • Accentuation des écarts de précipitation entre les régions du monde (Un manque de 2 milliards de m3 d’eau en 2050 si la demande reste stable d'après le Ministère de la Transition Écologique)
    • Augmentation du niveau de la mer générant catastrophes climatiques
    • Acidification des océans, éliminant certaines espèces et menaçant l’équilibre marin
  • La société :

    • Développement de maladies infectieuses jusqu’à lors limitées dans l’espace par la température ou l’humidité.
  • La politique et l’économie :

    • Migrations dues à la montée des eaux
    • Risques de conflits territoriaux
    • Coût du changement climatique (estimé à 5 500 milliards d’euros sur 10 ans d'après l'ADEME)

D’après l’ADEME 62% de la population française est exposée de manière forte ou très forte aux risques climatiques.

IMPACT DIRECT

Grandeur mesuréee : Emissions directes de gaz à effet de serre - SCOPE 1 (en kgCO2e)

Postes d'émissions directes :

  • Sources fixes de combustion
  • Sources mobiles de combustion
  • Procédés hors énergie
  • Emissions fugitives
  • Biomasse

Note : L'impact direct est associé à la valeur ajoutée nette de l'entreprise. Pour la valeur produite, la mesure est complétée par les impacts indirects liés aux consommations et aux amortissements, obtenus à partir des données des entreprises sollicitées

DONNEES PAR DEFAUT

Les données disponibles sont ventilées par branche économique (NACE-Rev.2).

Elles sont obtenues à partir des comptes macroéconomiques des branches économiques et des données EUROSTAT relatives aux émissions de gaz à effet de serre. Les émissions directes des branches sont associées au volume de la valeur ajoutée. Les émissions indirectes liées aux consommations intermédiaires sont obtenues à partir de la ventilation des consommations par branche (cf. TES INSEE).

L’intervalle de confiance associé à l’utilisation des valeurs statistiques est de 500 % pour les valeurs sectorielles. (Travaux en cours)

Données brutes :
Compte d'émissions atmosphériques par activité de la NACE Rév. 2

Données financières :
Tableaux de synthèse : TES et TEE en 2019

POUR ALLER PLUS LOIN

Ministère de la Transition écologique
Politiques publiques - Climat

Centre technique de référence en matière de pollution atmosphérique et de changement climatique (CITEPA)
CITEPA (site web)

SUIVI MACRO-ECONOMIQUE : ECHELLE NATIONALE

situation 2018

158

gCO2e/€

objectif 2021

130

gCO2e/€

objectif 2030

63

gCO2e/€

Objectif : Intensité < 63 gCO2e/€ d’ici 2030

L’objectif correspond à une réduction des émissions de 55% d’ici 2030 par rapport à 1990, objectif fixé par le Ministère de la Transition Ecologie, et défini à l’échelle européenne. L’objectif dépend également des puits de carbone, de l’évolution des émissions directes des ménages et du volume des activités économiques.