Empreinte Sociétale de l'Entreprise

Introduction

L’Empreinte Sociétale de l’Entreprise (ESE) est un panel d'indicateurs extra-financiers associés au chiffre d'affaires des entreprises. Il informe sur les externalités sociales et environnementales liées à la production des biens et/ou services vendus par l'entreprise. Les indicateurs prennent en compte les activités propres de l'entreprise (valeur ajoutée nette), mais également les consommations (achats et autres charges externes) et les immobilisations. La mesure des impacts indirects s'appuie sur les données publiées des entreprises sollicitées.

Le modèle des indicateurs repose sur l'association des externalités à la valeur économique créée. Il permet une intégration directe au sein de la comptabilité des entreprises et une traçabilité le long des chaînes de valeur. Il offre ainsi une solution efficace et opérationnelle pour la mise en place d'une comptabilité sociale et environnementale et la mobilisation des entreprises sur les grands enjeux sociétaux. Enfin, les données produites donnent à chaque entreprise la capacité de mesurer les impacts liés à leur production, de les suivre, pour finalement améliorer la qualité de leur chiffre d'affaires.

Ainsi, l’usage de l’ESE est triple :

  • Elément d’information comparable sur la performance sociale et environnementale d’une entreprise ;
  • Outil de pilotage interne de cette performance ;
  • Données de mesure, pour assurer une traçabilité le long de la chaîne de valeur.

En compléments :

Documentation v4
Description du Modèle
Guide méthodologique

L'ensemble des documentations et outils mis à disposition sont libres et open source.

Ambition

Au-delà de l’intelligence produite, la démarche présente un réel potentiel de faire évoluer notre modèle économique à travers la notion de qualité de la valeur économique. Cette dernière consiste à l'ajout de nouvelles dimensions – sociales et environnementales – à la valeur économique ; pour apprécier de manière plus juste et plus complète le chiffre d'affaires réalisé par une entreprise ou le prix d'un bien ou d'un service, et d'aller au-delà du quantitatif vers du qualitatif.

L'Empreinte Sociétale se concentre sur les enjeux sociaux et environnementaux majeurs de l'économie. Elle ne constitue pas une démarche RSE, elle vise à produire des informations de base que chaque entreprise devrait fournir dans un intérêt collectif.

L’ambition est d’en faire un outil standardisé, piloté conjointement avec des acteurs publics et privés, afin de mobiliser l’ensemble des entreprises pour l’atteinte d’un développement durable. Les indicateurs proposés sont voués à évoluer, pour maintenir une pertinence vis-à-vis des enjeux sociaux et environnementaux, de l’entreprise et du consommateur final.

A terme, l'Empreinte Sociétale vise à prendre la forme d'une déclaration comptable à réaliser en fin d'exercice, pour l'ensemble des entreprises.

Indicateurs

Les Indicateurs de Qualité de la Valeur Economique (IQVE) qui composent l’ESE sont en lien direct avec les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). Ils sont construits et sélectionnés pour leur pertinence vis-à-vis du développement durable, de l’entreprise et du consommateur final.

Emplois des ressources :

Impacts environnementaux :

Ressources naturelles :

Partage de la valeur :

Gouvernance

La gouvernance de l’ESE est actuellement assurée par La Société Nouvelle. Elle comprend la sélection des indicateurs (méthodologies, valeurs par défaut, etc.) et la surveillance concernant l’administration de la base de données ouverte.

La volonté reste cependant d’ouvrir cette gouvernance à des acteurs publics et privés afin de créer un outil partagé par l’ensemble des acteurs économiques et favoriser sa diffusion.

Note

L’ESE fournit une information liée à la production d’une entreprise, et ne prend pas en compte les impacts liés à l’emploi et à la fin de vie des produits (utilisation, influence comportementale, incitation à d’autres achats, etc.). Elle doit donc être exploitée au regard de ce qu’elle mesure, et ne peut constituer un élément unique de décision vis-à-vis d’un produit ou de la situation d’une entreprise.